Bouton ouvrir/fermer
FR EN
En français FR In English EN

Vidéos

vidéo de présentation
Rébecca Dereims

Présentation

Enfant, j'apprends le dessin et pose comme modèle dans les cours dispensés ma mère, peintre et portraitiste diplômée des Beaux-Arts. Mon père, comédien-conteur et clown en amateur, m'emmène avec lui dans ses animations de rue estivales dès l'âge de 5 ans. Ensemble, nous formons le duo de clowns Buldo & Florine.

A 7 ans, je fais l'école buissonnière durant 3 jours pour faire ma première figuration dans le téléfilm Jeanne d'Arc, le pouvoir de l'innocence de Pierre Badel où mon père interprète un moine. J'y découvre l'ambiance magique d'un tournage de cinéma, et n'ai plus envie d'en partir.

Je prends des cours de danse classique et de chant jusquà mes 19 ans, mais c'est sans hésiter au Cours Florent que je m'inscris à mon arrivée à Paris dans les années 2000.

Je fais mes premiers pas sur scène en 2002 et 2003 avec La Suspension du Plongeur de Lionel Spycher au Théâtre du Rond Point et La Jeune Fille Violaine de Claudel mise en scène par Jean-Luc Jeener au Théâtre du Nord Ouest. J'interprète ensuite jusqu'en 2009 plus d'une dizaine de rôles dans des pièces classiques et des créations contemporaines (La Dame de chez Maxim'sLa Trilogie de la VillégiatureCirques, Projet Babel, Les Errants...).

En 2004 j'assiste Gabriel Garran sur sa mise en scène de L'Homme Poubelle de Matei Viscniec au Théâtre Internationel de Langue Française (T.I.L.F.), avant de réaliser ma première mise en scène, La Surprise de l'Amour de Marivaux. Puis je rejoins Gabriel au sein de sa compagnie Le Parloir Contemporain en 2011 pour l'assister et collaborer sur différents projets artistiques et m'affirmer sur d'autres plans rattachés à la création et la production de spectacles vivants.

Le cinéma réappaît sur mon chemin en 2014 avec un rôle dans So Long de Bruno Mercier et une apparition dans Réparer les vivants de Katell Quillévéré, et réveille mon désir d'enrichir et de développer ma trajectoire initiale au théâtre comme au cinéma.

Persuadée que l'acte artistique est moteur de changement, de transformation individuelle et collective, je suis constamment attirée par les ponts, les échanges, les déplacements, ce qui relie les personnes et les choses entre elles. Je m'intéresse naturellement aux formes polymorphes et pluridisciplinaires. Je découvre les le théâtre immersif à travers les créations de Sébastien Bonnabel en 2018, et décide de suivre les stages et trainings du Collectif du Libre Acteur qu'il dirige (méthode inspirée de Stanislavski, Meisner, Lee Strasberg et Michael Tchekov...)

Depuis, je me passionne notamment pour le théâtre immersif, le travail d'improvisation collective et les techniques de jeu découlant des viewpoints qui nous viennent tout droit de la danse post-moderne aux Etats Unis.

Être acteur, pour moi, c'est avant tout être un inlassable voyageur, un explorateur du vivant, toujours en mouvement, en transition, comme avec le dessin ou la danse, à travers l'expérience du lien et du partage avec ses partenaires et le public, qui conduit à l'expression intime de vérités universelles.

News

En tournage à Londres dans une comédie romantique
Site référencé sur Agence artistiques
Site administré par Wistal
@2009 - 2019 CC Communication CC.Communication